Je redécouvre les étirements et la gym

étirement

Oui, je redécouvre les étirements et la gym. Pendant longtemps, pour mois les étirements c’était juste un moyen de prévention des courbatures à la fin d’une séance de sport. Avec l’âge qui avance cependant je me suis mise à imiter mes grand parents et mes parents- j’ai mal au dos, je n’arrive plus à faire des acrobaties avec les enfants… j’ai même peur de faire la roue sur la plage!

J’ai pourtant un grand père qui est un ardent pratiquant de la gymnastique et à 70 ans faisait encore le poirier tous les jours. Parce que comme il dit sinon notre corps oublie comment le faire…

Ces temps si, j’ai redécouvert la gymnastique et le plaisir de s’étirer, de prendre des postures un peu oubliées depuis l’enfance ou l’adolescence. Je profite des étirements de chaque séance de running pour prendre cinq minutes et travailler l’équilibre.

Je vous en dits plus dans la suite de l’article, et je vais aussi vous conseiller un ouvrage:

Je redécouvre les étirements et la gym pour retrouver moi même

étirements pour les jambes et le torse
Un exercice d’étirement permettant de retrouver l’équilibre perdu

Il y a un an je disais à ma fille qui voulais jouer que je ne savais plus courir. Déçue par moi même et par mon corps qui vieillit trop vite, je me suis mise au running et aujourd’hui je pense que je donne un bon exemple à mes enfants en ce qui concerne l’hygiène de vie et l’intégration de l’activité sportive dans la vie de tous les jours.
Mais si c’était aussi simple cela se saurait!

Ma grande fille commence à s’intéresser à la danse, à la gymnastique et me demande de l’aider à apprendre quelques positions et postures. Par exemple, elle m’a demandé de lui apprendre à faire la roue. Ou le poirier. Et je me suis rendue compte que à 36 ans seulement j’ai déjà peur de faire ces choses là. J’ai peur de tomber. J’ai peur de perdre mon équilibre; Peur de me blesser. Cela veut dire que la dégression s’est déjà bien installé. Dans quelques temps, à ce rythme j’aurais peur des marches et puis peur de sortir. Passer sa vie devant un ordinateur assis nous fait perdre nos capacités motrices plus vite que ce n’était le cas il y a quelques générations…

étirements pour le dos
Rester 5 minutes avec la tête entre les genoux soulage énormément mon mal de dos.

J’ai donc décidé que je vais essayer d’intégrer dans mes étirements quelques exercices d’équilibre comme sur la photo ci dessus. Il s’agit simplement de lever une jambe en arrière et attraper son pied d’une main. La deuxième main reste devant levée dans l’air ce qui permet de rester en équilibre; le bût est de rester dans cette position pendant au moins 20 secondes.

Depuis des années j’ai aussi mal au dos. depuis ma première grossesse pour être exacte. Pendant longtemps j’ai cru que les massages étaient la meilleure solution. Mon mari n’en pouvait plus!

Par hasard j’ai découvert que au contraire, muscler son dos et l’étirer permet de soulager ce mal de dos.

Je fais aujourd’hui de temps en temps l’exercice du « parachutiste » allongée sur le ventre, je soulève les bras et les jambes. Je fais par exemple trois séries de 15.

L’image ci dessus montre un étirement pour les mamans qui ont mal au os comme moi. Je reste simplement pendant 3 à 5 minutes avec ma tête entre les genoux. Cela aide ENORMEMENT pour le reste de la journée.

Au début, je n’arrive pas à toucher mes genoux avec ma tête. Il faut y aller doucement si c’est aussi voter cas. Une fois la tête qui arrive à descendre jusqu’au genoux, prenez le temps de respirer et de vous reposer, méditez 3 minutes.

A la fin de la séance, le bénéfice immédiat pour mois est un esprit plus zen et un dos soulagé grâce aux étirements.

Toujours sur la problématique du dos, j’ai trouvé ce livre qui me tente bien qui permet de travailler les fascias pour plus de liberté des mouvements et de dynamisme. Je ne l’ai pas encore acheté mais je pense que je vais le faire. A mon sens, les ceintures vendues dans le commerce les pommades et appareils de massage à domicile ne vont pas aider mon dos à avoir moins mal. Muscler les fascias et s’étirer me semble être une solution plus efficace et durable pour soulager les maux de dos des femmes.

Auteur : Mima

Bonjour! Je m’appelle Mima et ceci est mon blog. Ici je vous raconte comment j’ai découvert le running après 30 ans. Cette découverte m’a amené à imaginer un nouveau moi plus zen et plus épanouie. Je vis enfin aujourd’hui et maintenant!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *