Publié le

Les fêtes de Noël sans grossir : est-ce possible?

fêtes de Noël sans grossir

Peut-on profiter pleinement de la période des fêtes de Noël sans grossir? Personnellement, je suis convaincue que oui, il est possible de profiter des fêtes sans grossir. Et vous savez pourquoi? Parce que je suis convaincue que oui, on peut avoir un poids normal sans être au régime. Si on n’est pas au régime, rien ne nous empêche de profiter des fêtes!

Bien sûr, il y a une différence entre ne pas être au régime et manger tous les gâteaux qui se présentent devant notre nez pendant la période des fêtes et plus généralement au quotidien. Il ya une différence entre ne pas être au régime et calmer ses frustrations au quotidien avec un paquet de gâteaux. Vous me suivez?

Ma vision de l’alimentation et plus généralement de style de vie a permis de maintenir mon IMC entre 19 et 22 pendant les 20 dernières années, y compris pendant les périodes d’après grossesse et d’allaitement. J’exerce une activité sportive régulière que depuis deux ans.

Dans la suite de cet article, je vous propsoe mes trois techniques pour profiter des fêtes de Noël sans grossir:

Profiter des fêtes de Noël sans grossir : ne vous mettez pas au régime avant!

Je vous conseille ce livret qui propose au lieu de suivre un régime de modifier son alimentation à long terme pour une alimentation « brûle graisse » .

Sérieusement, je pense qu’il serait une très mauvaise idée de se mettre au régime avant les fêtes. Suivre un régime où on compte les calories avant les fêtes vous mènerait droit à la prise de poids pendant les fêtes. Le danger est de « se jeter » sur la nourriture à la fin de votre régime et de gagner plus de kilos que ce que vous avez perdu avant.

En revanche, entamez une amélioration de votre style de vie à l’échelle globale et sur le long terme:

  • si vous êtes accro au sucre, rompez cette addiction
  • réduisez le nombre de verres d’alcool par semaine
  • bougez plus
  • remplacez les céréales du matin, le riz, les pâtes par des alternatives qui ne vont pas provoquer un pic du taux de sucre dans le sang- essayez de manger moins de glucides raffinés

Pendant la période des fêtes, vous allez bien sûr boire quelques verres de plus et vous allez bien sûr manger plus de desserts qu’en temps normal. Mais vous savez quoi? Ce qui compte véritablement c’est notre style de vie sur le long terme au quotidien. Si vous avez un style de vie équilibré et dynamique, les f^tes de Noël occasionnel en vont en aucun cas vous poser problème de prise de poids. En revanche, si dans votre vie de tous les jours vous avez une alimentation déséquilibrée et impulsive, un peu trop basée sur les aliments « réconfort » – gâteaux, frites, friandises, pizzas… vous allez avoir un problème de prise de poids continu avec ou sans l’ajout des fêtes de Noël, d’une fête d’anniversaire, d’un mariage ou un autre évènement marquant accompagné avec quelques repas copieux. Voyez vous où je veux en venir? Les fêtes ont existé depuis toujours. Le problème de surpoids et d’obésité de masse n’existe que depuis l’industrialisation des aliments, les sucres cachés et l’addiction à la nourriture.

Personnellement, je profite de Noël et des repas de Noël. Cependant je n’oublie pas que ce n’est pas le dernier repas de fête de ma vie

Même en période de fête on peut faire des choix alimentaire qui réduisent les montées brusques de sucre dans le sang. Privilégiez les viandes accompagnées de légumes et mangez avec modération  les desserts et es féculents.

Je déteste compter les calories. A chaque fois que j’ai essayé de faire un régime qui implique de réduire les portions ou de compter les calories je deviens obsédée de la nourriture et au final, je prends du poids. Adolescente, j’avais compris que compter les calories ce n’était pas pour moi. En revanche, je suis pas trop mauvaise sur l’aspect « tenir la longueur ». Par exemple avoir un style de vie sobre et sain, suivre un régime avec une teneur faible de glucides raffinés et se permettre des écarts aux moments de fêtes.

A Noël, comme pour le reste de l’année j’essaye de:

  • faire des choix raisonnés
  • éviter les excès qui peuvent provoquer un malaise, aussi bien les excès de nourriture que d’alcool
  • favoriser le plaisir à table et profiter du moment pour éviter les regrets
  • je ne suis pas obsédée par les chiffres que la balance affiche

A Noël, je profite des repas de fête pleinement. Ceci dit je mange globalement moins que certaines personnes qui peuvent être à table avec moi. Parce que compte tenu de mon style de vie sobre le reste de l’année, j’ai une sensation de satiété relativement rapidement.

Après les fêtes de Noël c’est normal de peser plus

Évitez l’effet yo yo qui sera mauvais pour votre corps mais aussi pour votre mental!

Généralement, les repas de fêtes incluent plus de desserts et généralement plus de glucides et donc de sucres rapides et lents. Cela implique automatiquement une rétention d’eau qui est normal. Je le sais. Je ne me pèse jamais avant d’avoir laissé passer deux semaines de routine habituelle après les fêtes. Ou si je me pèse je ne suis pas alarmée par le résultat. Oui, sans doute j’ai pris un kilos ou deux, mais les deux autres- c’est de la rétention d’eau qui va disparaître dès lors que je reprenne mes habitudes alimentaires.

Donc pas de panique. Pas de peur. Pas de stress sur le poids. Pas de régime drastique. Juste un style de vie équilibré et une alimentation à l’ancienne, sans ou avec le moins possible de produits préfabriqués. Je vous assure, cela marche.

Avez vous apprécié cet article? Alors partagez le! Merci 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *