Courir à jeun le matin

Je prépare un semi marathon

Courir à jeun le matin c’est mon truc! Les raisons de courir à jeun tôt le matin ne manquent pas. Pour ne vous en citer que quelques unes:

  • courir à jeun tôt le matin est le meilleur moment pour trouver du temps pour sa séance de running sans apporter une contrainte supplémentaire au planning familial
  • courir à jeun est réputé pour être une bonne technique pour perdre du gras- en effet on cours sur l’énergie apportée par les graisses brulées, et mois sur les sucres mangés
  • courir à jeun le matin est un moment privilégié à passer avec soi même; S’il est parfois difficile de sortir du lit, en particulier lorsqu’il fait froid dehors, ou s’il pleut, je n’ai jamais regretté ma séance de running du matin! Une fois dehors on est tranquille et heureux! Si vous avez la chance de courir dans une zone d’espace naturel, vous avez toutes les chances de voir des oiseaux et animaux sauvages qui privilégient cette heure matinale aussi.

Courir à jeun le matin – les précautions physiologiques

Si courir à jeun est une formidable opportunité de refaire une relation saine avec vous même et avec la nature, il existe aussi quelques précautions physiologiques à prendre.

Personnellement je suis une buveuse de café le matin. Cependant, quand je sors pour une séance de running à jeun je ne bois pas de café. J’ai peur des coliques que le café puisse provoquer. Il faut être capable d’attendre une heure de plus pour boire son café avec le petit déjeuner.

Un autre point important- le risque de hypoglycémie tant redouté quand on cout à jeun. Personnellement, je ne mange pas beaucoup de glucides et par conséquent je cours régulièrement sur une réserve de graisse. En revanche, si vous êtes un courreur qui mange beaucoup de pâtes, de riz de fruits secs, vous avez sans doute l’habitude de courir sur une réserve de sucres lents.
Dans les deux cas, si vous sortez courir à jeun tôt le matin, il est conseillé de:

  • ne jamais courir plus de 45 minutes te ne pas forcer sur votre allure
  • toujours voir un morceau de chocolat, de fruit sec ou de bonbon en cas de malaise
  • apporter votre carte d’identité avec vous au cas où

Personnellement, je cours à jeun le matin environ deux fois par semaine pour une séance de 7km. je n’ai jamais eu de problème de hypoglycémie et je me sens parfaitement lors de mes séances matinales. Cependant, je prends toujours les précautions citées ci dessus, on ne sait jamais!

Courir à jeun le matin – autre contraintes

Courir à jeun tôt le matin apporte d’autres contraintes, en dehors du risque de hypoglycémie qui peuvent être plus gênants ( en tout cas pour moi elles sont plus gênants). En particulier l’hiver, il existe le risque de ne pas être vu, lorsqu’on court de nuit.

Se faire voir

Souvent on court sur une piste cyclable parce que les parcs sont ferlés. Il est donc très important de se rendre visible pour les vélos avec:

Éviter les coins dangereux

 

Vous serez peut être surpris de savoir que courir tôt le matin peut vous exposer à des risques liés à la population nocturne en ville. Tôt le matin, la population est mixte entre ceux qui ne sont pas encore couchés, ceux qui sont levés pour aller au travail et ceux qui font une séance de sport.

Il m’est arrivé déjà de:

  • échapper de justesse une bouteille de bière vide qui vole, en passant à côté d’une boîte de nuit associative, à six heures trente du matin
  • me demander si tout va bien pour une fille qui se disputait avec son compagnon devant la même boîte de nuit
  • rencontrer des gens qui cherchent des épiceries ouvertes pou racheter une bouteille de vin dans un état où il est préférable de ne pas les approcher…

Courir à jeun le matin est pour moi le meilleur moment pour faire ma stance de running en paix sans risquer de reproches que j’empiète sur l’espace familiale. De plus c’est aussi un moment formidable pour découvrir la nature quand on  a la chance d’être dans un espace naturel ( en vacances par exemple) .

En revanche en ville et en particulier en hiver lorsqu’il ait nuit noire à six heures du matin, votre séance de running nécessite une préparation:

  • avoir le matériel nécessaire pour se faire voir
  • s’assurer que le parcours est hors danger
  • idéalement courir avec un ami
  • en plus de ces éléments, assurez vous de ne pas courir plus de 45 minutes à jeun et apportez un  bout de chocolat au cas où vous ne vous sentez pas bien.

Auteur : Mima

Bonjour! Je m'appelle Mima et ceci est mon blog. Ici je vous raconte comment j'ai découvert le running après 30 ans. Cette découverte m'a amené à imaginer un nouveau moi plus zen et plus épanouie. Je vis enfin aujourd'hui et maintenant!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *