Publié le

Commencer à courir à 35 ans- quelle idée?

Peut-on commencer à courir quand on n’est plus très jeune? Peut-on commencer à courir par exemple à 35 ans alors qu’on n’a jamais couru avant?

Ma réponse c’est oui, bien sûr puisque je l’ai fait! J’ai fait ma première sortie il y a 18 mois et il y a un mois j’ai fini mon premier semi marathon en moins de deux heures . Mais bien sûr il vaut mieux demander l’avis de votre médecin avant de vous lancer!

Quand on commence à courir il y a l’enthousiasme, la fierté de changer ses habitudes pour un mode de vie plus sain… Mais il y a aussi la difficulté d’adapter son emploi du temps pour trouver du temps et caser ces séances de running. Il y a aussi la déception de ne pas y arriver. La peur qu’on va être vu, qu’est-ce que les gens vont penser. Il y a aussi la fatigue des premières sorties quand on n’est pas encore habitué à l’effort, et la déception de ne pas réussir à progresser aussi vite qu’on le souhaite.

Comme je suis passé par ce chemin il y a à peine 18 mois, je vous propsoe de vous raconter les meilleurs et les pires moments de mon parcours pour devenir une runneuse.

Avant de commencer à courir après 35 ans s’assurer que tout va bien

Sur cet aspect je n’ai pas été bon élève. J’ai enfilé mes chaussures de sport sur un coup de tête. En rentrant de vacances, quand j’ai vu une photo de moi assise, avec un net pli sur le ventre. Alors que j’ai toujours été du style à avoir des fesses lourde mais un ventre plat 😉

J’ai une bonne excuse cependant- avant de commencer à courir je nageais régulièrement, ce qui est aussi un sport d’endurance. Aussi, je n’ai pas de souci de santé particulier ni d’historique particulier de maladie chronique etc.

Mais je vous conseille fortement de faire un bilan chez votre médecin, idéalement avec un test à l’effort.

Pour commencer à courir l’idéal c’est d’alterner marche et course

commencer a courir
C’est dur de commencer a courir . Mais je n’oublierai jamais ces moments d’éveil au lever de soleil à sentir les odeurs de la nature, à voir le sanimaux qui sont très actifs à l’aube et à admirer el coucher de soleil.

Perso je détestais le cross à l’école. Le sprint encore plus. J’avais essayé une fois de faire un jogging avec mon mari qui court occasionnellement. J’étais convaincue que j’allais avoir du mal avec mon souffle et… cela n’a pas raté- j’ai cru que je ne pourrais plus jamais respirer normalement.

Pour ma première sortie de running toute seule j’ai décidé que je vais courir lentement, à ma vitesse. Et si je suis essoufflée je vais marcher. Avec cette décision en tête j’avais moins peur et tout s’est bien passé. Au bout de une semaine avec trois sortie, j’ai réussi à courir mon premier 5km en vitesse tortue sans m’arrêter.

Je crois que le mental joue un rôle très important. Décider qu’on va y aller tranquillement et que ça va aller a été la condition indispensable pour réussir à courir pour moi. Je sais cela paraît ridicule mais c’est comme ça.

L’équipement pour commencer à courir

Quand j’ai commencé à courir je n’avais pas de tenue ni de chaussures. Je suis sortie avec une paire de chaussure de ville de style sport et… en pyjama. C’est ce qui ressemblait au mieux à un survête de tous mes habits. J’avais honte de commencer à courir et d’être une débutante à mon âge de toute manière, du coup je me suis dit que tant pis.

Très vite, j’ai acheté une paire de chaussure. Et un mois plus tard mon mari m’a offert une tenue de runneuse.je vous conseille d’acheter le minimum assez rapidement, idéalement achetez des chaussure de course à pied avant votre première sortie. Honnêtement c’est déjà une épreuve de débuter, alors autant être confortable!

Commencer à courir de manière très progressive

commencer à courir progressivement
Quand on commence la course à pied il est conseillé d’augmenter le nombre de sorties et la distance de manière très progressive

Quand on court depuis une semaine déjà et qu’on a réussi à faire ses premiers 5 km sans s’arrêter, on a l’impression d’être un super héro. On a l’impression qu’on saura tout faire, courir un marathon dans trois mois! On monte sur la balance chaque jour, on voit un kilo disparaître et on a envie d’aller courir tous les jours.

Mais attention. La course à pied est un sport qui demande beaucoup au corps et qui fatigue à la fois vos muscles, votre mental et vos articulations. Les risques sont importants:

  • le risque d’être trop fatigué et de se démotiver
  • le risque de blessure si on augmente trop vite le nombre de séance ou la distance
  • j’ai lu que il ne faut jamais augmenter e plus de 10% par semaine la distance totale parcouru. laissez vous le temps. Il y a 18 mois je courais 3 fois 4 m par semaine, ou un total de 12km. Aujourd’hui, le plus souvent je cours 45m par semaine. Mais j’ai mis 18 mois pour augmenter la distance

Commencer à courir et ne pas s’arrêter

Cette partie là est je crois assez facile pour un grand nombre de coureurs qui sont vite « mordus » par plein d’aspect du running:

Mais parfois on peut se démotiver. Alors voici trois manières de garder al motivation:

  • rejoindre un groupe de running avec des rendez vous réguliers vous oblige de persévérer
  • j’utilise une application qui s’appelle Running Heroes. Elle permet de participer à des challenges pour essayer de gagner des cadeaux. Les kilomètres qu’on court donnent aussi des points pour bénéficier de réduction dans certaines enseignes. de quoi rester motivé n’est-ce pas? Voici le lien.
  • S’inscrire à une course chronométrée, ne serait-ce qu’un 5 m permet d’avoir un objectif et de persévérer

Voilà donc comment moi j’ai commencé à courir à 35 ans. Cela a changé ma vie. Cela peut changer la vôtre aussi. essayez.

Avez vous aimé ce récit? Si oui, n’hésitez pas à partager l’article sur les réseaux sociaux pour en faire profiter à vos amis!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *